Histoire du tatouage

Le tatouage est une pratique utilisée depuis des siècles dans nombreuses cultures du monde. De Nouvelle-Zélande à l’ Amérique du Sud, il y a nombreuses preuves de la propagation du tatouage.

tatouage polynésienAffecter sur le peau un symbole ou un simple signe est lié à la volonté de l'homme de s'exprimer et de faire art. Qui decide
de se faire un tatouage choisisse souvent des symboles qui ont un sens pour lui et renforcent l'image qu'il a de lui-même.

Le tatouage est né comme une initiation pratique aussi si dans le cours des siècles, les motivations ont changées, pour devenir aujourd'hui de plus en plus un élément de décoration.

Le mot tatouage vient du polynésien "tatau" qui signifie battre ou marquer, dérivé du terme "tau-tau", onomatopée qui rappellait le bruit produit de tinter du bois sur l'aiguille pour percer la peau.
Le capitaine James Cook utilisait pour la première fois en 1769, le terme Tattow, puis devenu Tattoo, notant dans sa agenda les techniques de tatouage utilisées par les Polynésiens autochtones.

Il ya des traces de tatouages dans l'ancienne civilisation égyptienne et romaine. Les Egyptiens, par exemple, utilisaient pendant les cérémonies funéraires, comme ont étés trouvées les tatouages sur les corps des danseurs.
Dans la Rome antique, le tatouage etait initialement limité et utilisé seulement comme un outil pour marquer les criminels et condamnés. Plus tard, après les batailles avec les Britanniques dans lesquels l'utilisation du tatouage était utilisé comme une marque distinctive d’ honneur, des soldats romains avaient commencé à se faire tatouer la peau ses signes distinctifs.
Parmi les premiers chrétiens était plutôt répandue la coutume de se tatouer un tau sur le front, le symbole de la croix du Christ.
Puis, quand le Christianisme est devenu la religion d'Etat, était interdit l'usage de se tatouer propre corps, afin que cette pratique est tombée un peu en désuétude en Europe.

 

maori tatouageLes peuples de l'Océanie ont une longue tradition dans l'art de se tatouer le corps.
En Polynésie, le tatouage était considéré comme un signe pour se distinguer dans la société, et était pratiqué par les classes plus élevés. Il avait aussi un sens de initiation à l'âge adulte, pratiquée avec les enfants pendant la puberté. Le tatouage était aussi utilisé pour attirer les femmes, car elles préféraient l'homme qui était complètement couvert des tatouages.
En Nouvelle-Zélande, les Maoris signaient leurs traités avec l’ élaboration des répliques fidèles des leurs «moko», tatouages faciaux personnalisés. Ces moko sont encore aujourd'hui utilisés pour identifier l'utilisateur comme appartenant à une certaine famille ou pour symboliser les succès obtenus dans la vie.
Les indigènes de Bornéo se tatouaient sur la paume de la main un œil afin qu'il puissent leur monter dans leur passage vers l'au-delà.


En Europe, les condamnations à l'encontre de la pratique du tatouage a continué jusqu'au XVe siècle. Il est retourné en utilisation, puis les expéditions maritimes du XVIIIe siècle, qui faient savoir cette coutume par les peuples de l'Océanie.
C'est tellement qu'à la fin du XIXe siècle, l'utilisation de se tatouer se propagait même parmi les classes aristocratiques en Europe, le tatouage devient une expression du «body art». Personne célèbres avec un tatouage étaient, par exemple, le tsar Nicolas II et de Sir Winston Churchill.


Le XXe siècle a été plutôt un retour soudain vers le passé. Le tatouage est considéré comme l'apanage des classes inférieures de la société. En fait, les classes inférieures comme les prisonniers, criminels ou des marins qui ont recours au tatouage.
Dans les années suivantes ‘60 et ‘70, les mouvements de jeunesse recourent au tatouage comme forme de transgression, et sailor%20tattoo.jpgpour affirmer leur vive opposition au système determiné.
A partir du 90, le tatouage est plutôt devenu un phénomène de costume, qui se li au choix personnel pour embellir le propre corps. Dans cette époque fleurissent les magazines pour les amateurs.

Recherche personnalisée

Qui est on line

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

Compteur d'affichages des articles
1977886